Mot du Doyen

Abdelkader Gonegaî

Doyen de la Faculté des Lettres Ben M’Sik

La faculté des Lettres et des sciences Humaines Ben M’Sik-Casablanca est actuellement une des plus dynamiques facultés des Lettres au Maroc. Elle a acquis, le long de son existence, une expérience, une notoriété et un rayonnement national et international très important.

« Capitaliser et développer » sont les devises que nous comptons exploiter pour poursuivre le chemin de cette institution. Ainsi, toutes les réalisations scientifiques, pédagogiques et culturelles ainsi que le rayonnement sont à capitaliser et à développer, profitant de toutes les ressources humaines de la faculté et de son installation dans une grande ville comme Casablanca, pôle économique, culturel…..

Il est nécessaire qu’une institution de l’importance de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M’Sik-Casablanca soit à l’écoute des attentes des jeunes qui l’intègrent et prenne en charge toute la responsabilité pour être à la hauteur de leurs aspirations et celles de leurs parents et surtout celles de notre patrie.

L’accueil et la bonne orientation des nouveaux venus à la faculté sont la base de leur épanouissement, réussite, et réalisation de projets.

Le projet de développement de la faculté vise à :

  • offrir une formation de qualité adaptée aux besoins du marché de l’emploi.
  • professionnaliser les formations à travers l’insertion de modules professionnels.
  • développer la recherche scientifique à travers la fédération de tous les enseignants chercheurs autour d’un projet commun compatible avec les acquis de la faculté et en harmonie avec les priorités nationales.
  • enraciner les arts et la culture au sein de l’établissement puisqu’ils représentent un capital considérable qui illustre sa vocation et son identité. Les deux festivals internationaux, le FITUC et le FIAV, qu’elle organise régulièrement chaque année depuis plus de vingt ans en témoignent.
  • s’ouvrir sur des partenaires internes et externes de l’établissement.
  • adopter une approche participative dans le management de tous les domaines en impliquant tous les acteurs : professeurs, administratifs, étudiants, syndicats…

Nous estimons que l’Université, dans toutes ses dimensions, est l’affaire de tous. C’est un  atelier qui doit servir à poser les bonnes questions qui concernent la société et propose les réponses et les solutions adéquates et réalisables, tout en prenant en considération les différents enjeux surtout dans un monde régi et orienté par les normes de la mondialisation qui touchent tous les secteurs de l’économie, de la politique, de la culture et de la science.

Publications

         

Go to top